Aller au contenu

Surcouf, la fin d’un monde [3/3]

Dans un monde de corsaires et de pirates, quel est le véritable parcours de Robert Surcouf (1773-1827) ? Entretien avec Michel Vergé-Franceschi.
Christophe Dickès
Publié le 15/06/2022

[Être marin à l’époque moderne 3/3] Qui se cache derrière la légendaire figure de Surcouf (1773-1827), le corsaire le plus connu de la France de l’Époque moderne ?

  1. Quelles sont les origines de la famille de Surcouf et dans quel contexte politique et intellectuel vit-il ? 
  2. Quelle est la première expérience maritime de Surcouf ?
  3. Était-il un grand marin ?
  4. Quelle est la place de la traite des Noirs dans ses affaires ?
  5. Comment vit-il la Révolution ?
  6. Quel est le rôle de la course à son époque ?
  7. Était-il un patriote ?
  8. Quel bilan faire de ses multiples courses ? 
  9. Doit-on parler d’une « légende Surcouf » ?

L’invité : Corse de naissance, indéfectiblement attaché à son île d’origine, Michel Vergé-Franceschi lui a rendu hommage dans plusieurs ouvrages. Professeur d’Histoire moderne à l’université de Tours, il est un des grands spécialistes d’histoire moderne et du monde maritime. Auteur de très nombreux ouvrages (Colbert, Ninon de Lenclos, Pozzo di Borgo, l’ennemi juré de Napoléon ). Il vient de publier chez Passés/Composés Surcouf, La fin du monde corsaire (2022, 350 pages, 21€).

Une émission en partenariat avec le numéro 84 du magazine Histoire&Civilisations : « Corsaires et pirates, ils ont défié les plus grandes marines du monde ! »

Notre sélection d'articles sur le même sujet

Nous écouter