Aller au contenu

Elie Decazes, un héros balzacien

Lamartine disait de lui: "M. Decazes représente une idée juste : la réconciliation d’une révolution et d’une royauté." Qui fut le favori de Louis XVIII? François de Coustin est notre invité.
Mari-Gwenn Carichon
Publié le 19/12/2020

Le personnage dont nous allons parler aujourd’hui a fait couler beaucoup d’encre en son temps et pour cause, il n’était pas moins que le favori du roi Louis XVIII, le ministre de la Police et le ministre de l’intérieur mais aussi penseur politique et industriel. Dans son Histoire de la Restauration, Lamartine nous dit de lui: « Son nom restera dans l’histoire au-dessus des noms des favoris vulgaires qui ne représentent que les caprices des rois. M. Decazes représente une idée juste : la réconciliation d’une révolution et d’une royauté. Il fut l’homme d’Etat de la concorde, de l’impartialité et de la charte. » Les travaux historiques sur Elie Decazes sont pourtant peu nombreux au regard de sa carrière et de ce qu’il peut nous apprendre sur la France du début du XIXème siècle. Mari-Gwenn Carichon reçoit François de Coustin pour nous présenter ce personnage balzacien.

L’invité : D’abord journaliste, François de Coustin est conseiller pour le patrimoine et l’histoire d’une grande institution publique. Il est l’auteur de Gens de noblesse (Flammarion, 1989). Il vient de publier chez Perrin une biographie d’Elie Decazes (480 pages, 25€).


Nous écouter