Aller au contenu

L’exécution de Louis XVI [2/3]

À partir de l'ouvrage de Jean-Clément Martin, La Révolution n’est pas terminée, réflexion autour de l'exécution de Louis XVI : sa réalité, sa symbolique, et son impact dans l'évolution de la Révolution française.
Christophe Dickès
Publié le 28/03/2022

[Révolution française, épisode 2/3]. À partir de l’ouvrage de Jean-Clément Martin, La Révolution n’est pas terminée, réflexion autour de l’exécution de Louis XVI : sa réalité, sa symbolique, et son impact dans l’évolution de la Révolution française.

  1. Pourquoi le mot exécution est-il plus approprié que régicide ou celui de mort par exemple  ? 
  2. La mort est-elle une cassure entre deux époques ?   
  3. Sur quels fondements repose la condamnation ? La condamnation du roi était-elle une évidence ?  
  4. Dans ce procès, la Défense avait-elle une marge de manœuvre  ?  
  5. La peine de mort était-elle aussi une évidence ? Faut-il voir la responsabilité du roi, sa personnalité ou bien les querelles et les rapports de forces entre groupes révolutionnaires ? 
  6. S’agit-il d’une cérémonie sacrificielle, d’un baptême républicain accompli dans le sang royal ou bien d’un acte purement politique et même politicien ? Faut-il distinguer Révolution et république : en somme est-ce ici la victoire de la République, de la révolution ou des deux ?  
  7. On pourrait croire à un cours inexorable : est-ce un point de non-retour ?
  8. La République va-t-elle regretter ce geste fondateur  ? Cette exécution renforce-t-elle, comme il l’écrit, la République ? 

Notre invité : Jean-Clément Martin est professeur émérite de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ancien directeur de l’institut d’Histoire de la Révolution française. Il a consacré de nombreux livres à la Révolution française comme à la Contre-Révolution et à leurs mémoires dont dernièrement La Révolution française n’est pas terminée (Passés/Composés, 208 pages, 17€) et de L’ exécution de Louis XVI (Perrin, 300 pages, 21€).

Notre sélection de podcasts sur le même sujet

Nous écouter