Nos “révolutions françaises”: d’Etienne Marcel à Mai 68

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 27’32.

Historien, Gaël Nofri présente une nouvelle série de nos [Cours d’Histoire] consacrée à la place de la Révolution dans l’Histoire de France. Dans ce troisième et dernier volet, il évoque les  “révolutions françaises” d’Etienne Marcel à Mai 68. Interrogé par Christophe Dickès, il répond aux questions suivantes:

  • Qui était Etienne Marcel? Peut-on lire cette révolution avec la grille du XIXe siècle ?
  • Quelle fut la nature des Etats généraux à l’époque médiévale? Etienne Marcel était-il un réactionnaire? 
  • On retrouve cette volonté de retour aux bons usages dans la révolte de Caboche quelques décennies plus tard… d’où vient l’expression de Caboche ?
  • Peut-on parler de terreur à cette époque?
  • 1789, 1830, 1848, 1870… n’est-ce pas ici pour reprendre la thèse de François Furet qui lui-même s’inspirait de Tocqueville : une seule et même révolution ?
  • Le XIXe siècle n’est-il pas un siècle qui se recherche, qui tente, qui essaie, oscillant entre mythes, idéalismes et réalités?
  • Paradoxalement, c’est en 1870 que la Révolution se pose la question de l’Etat dont elle se méfie… Le système révolutionnaire de la Commune, la Révolution pour la Révolution apparaissent… Pourtant, les années 70 permettent une stabilisation de la République ?
  • Pourquoi avoir mis le 6 février 1934 comme une révolution ? N’est-ce pas un coup d’Etat éphémère ?
  • Pourquoi ne pas avoir retenu le régime du Maréchal Pétain qui se qualifie lui-même de Révolution nationale? 

L’invité: Gaël Nofri est historien. Auteur d’un Napoléon, visionnaire de l’Europe (Edition François-Xavier de Guibert, 2010), il vient de oublier Une histoire des Révolutions en France aux Editions du Cerf, (465 pages, 29€). Élu de la ville de Nice, il mène par ailleurs une action politique.

Attention, la vidéo ci-dessous est une reprise de l’enregistrement audio. l’image est donc fixe.

Vous souhaitez soutenir Storiavoce? Cliquez ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *