La vie économique des premières communautés chrétiennes

 

« Ils mettaient tout en commun » (Actes 2, 42-47). Cette phrase tirée des Actes des apôtres a fait couler beaucoup d’encre. Certains estimant même, non sans anachronisme, que l’organisation économique des premiers chrétiens préfigurait le modèle communiste ! Dans le cadre de son partenariat avec KTO TV, Storiavoce et l’émission Au risque de l’Histoire vous propose de mieux comprendre un ressort essentiel des premières communautés chrétiennes : celui de la vie économique: quelles étaient les ressources du Messie et de ses apôtres ? Où se réunissaient-les premières générations de Chrétiens ? Que mettaient-ils en commun ? Peut-on d’ailleurs assimiler cette réalité communautaire au communisme ? En quoi Paul se distingue dans le modèle des communautés ? Comment enfin va se structurer l’organisation économique des communautés des siècles suivants ? Les historiens Jean-Marie Salamito et Jonathan Cornillon sont les invités de Christophe Dickès.

Nos invités :

Jean-Marie Salamito est professeur d’Histoire antique à Paris IV-Sorbonne et co-directeur adjoint de l’Ecole doctorale “Mondes anciens et médiévaux”. Ancien école de l’Ecole normale, ancien membre de l’Ecole française de Rome, il est aussi  co-directeur des collections « Bibliothèque augustinienne » et « Nouvelle bibliothèque augustinienne ». Il a codirigé avec Bernard Pouderon et Vincent Zarini l’édition de textes des Premiers chrétiens dans la prestigieuse collection La Pléiade (Gallimard). Il est aussi l’auteur de Michel Onfray au pays des mythes (Salvator).  

Jonathan Cornillon est maître de conférence en histoire ancienne à l’université Paris-Sorbonne. Il vient de publier sa thèse de doctorat aux sous le titre: Tout en commun ? La vie économique de Jésus et des premières générations chrétiennes (éd. du Cerf, 784 p., 40 €).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *