Aller au contenu

Le chevalier inconnu du récit Arthurien

Le chevalier au dragon du nom de Ségurant nous était totalement inconnu jusqu'à très récemment. Emanuele Arioli l'a découvert par hasard pour ensuite se plonger dans une véritable quête médiéviste, nous permettant de renouveler notre vision du récit arthurien.
Christophe Dickès
Publié le 12/10/2023

Faites un don et recevez un cadeau : http://don.storiavoce.com/

Pendant plus de sept siècles, un roman sommeillait dans les archives : celui d’un chevalier du nom de Ségurant le Brun, fils d’Hector, « incroyablement grand, au point que vous auriez dit que c’était vraiment un géant. Il avait le visage beau et large, et d’un teint presque brun ». Cependant, Ségurant n’est pas un chevalier comme ceux évoqués dans la fameuse légende de Chrétien de Troyes. Héros sans dame, il part dans une quête impossible, non pas du Graal, mais d’un dragon insaisissable. Emanuele Arioli, découvreur du texte, évoque pour sa part sa propre quête sur tous les continents, afin de rassembler les éléments de cette légende, qui renouvelle littéralement notre vision du récit arthurien. 

L’invité : Emanuele Arioli, né en 1988 en Italie, est médiéviste, archiviste-paléographe et maître de conférences à l’université des Hauts-de-France. Il a publié l’ensemble de ses travaux sur Ségurant aux éditions Honoré Champion, ainsi qu’une édition du texte aux Belles Lettres (262 pages, 13,50€). 

***

Facebook : https://www.facebook.com/HistoireEtCivilisationsMag

Instagram : https://www.instagram.com/histoireetcivilisations/

Twitter : https://twitter.com/Storiavoce


Nous écouter