Aller au contenu

L’assimilation des étrangers sous l’Antiquité

Au cours de deux émissions, l'historien R. Doan se penche sur l'histoire de l'assimilation des étrangers. Dans ce premier volet, il présente spécifiquement l'assimilation dans les sociétés antiques.
Christophe Dickès
Publié le 28/01/2021

Au cours de deux émissions spéciales, l’historien Raphaël Doan se penche sur l’histoire de l’assimilation. Dans ce premier volet, il présente spécifiquement l’assimilation dans les sociétés antiques après en avoir défini le concept. Quel est le rapport des Grecs avec l’assimilation ? Le « synoecisme » des cités grecs est-il un vecteur d’assimilation? Quand apparaît le panhellénisme? Existe-t-il une force d’assimilation romaine que l’on ne retrouve pas dans d’autres civilisations? La romanisation est-il un terme que l’on peut utiliser dans l’étude historiographique des processus d’assimilation? Quelles sont les institutions romaines qui permettent l’assimilation? Etc. Christophe Dickès reçoit l’historien Raphaël Doan.

L’invité: Ancien élève de l’ENS et de l’ENA, Raphaël Doan agrégé de lettres classiques. Paru aux éditions du Cerf, Quand Rome inventait le populisme (180 pages, 19€) est  son premier livre. Il vient de publier aux éditions Passés/Composés Le rêve de l’assimilation, de la Grèce antique à nos jours (352 pages, 22€).

Vous souhaitez soutenir Storiavoce ? Cliquez ICI.


Nous écouter