L’Anschluss | La mort en silence

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 23’44.

Dans le cadre du programme de Première et de Terminale, l’Autriche possède une place particulière: après avoir vu L’Autriche face à la Révolution (1790-1848) et La fin de l’Empire d’Autriche d’Autriche-Hongrie (1914-1919), nous entamons la dernière partie de la série avec l’Anschluss qui désigne le rattachement de l’Autriche à l’Allemagne du Troisième Reich. Auteur d’une Histoire de l’Autriche, Hélène de Lauzun, répond aux questions suivantes. Un entretien avec Christophe Dickès.

  1. Quand Hitler comment-il à faire pression sur l’Autriche afin de réaliser l’Anschluss ?
  2. L’Autriche est dirigée depuis 1932 par Engelbert Dolfuss depuis 1932: qui est-il ? Dolfuss souhaite lui-même fonder un Etat fort. Est-ce qu’il existe un “austrofascisme” ?
  3. Que se passe-t-il le 25 juillet 1934, jour du coup d’Etat?
  4. Quelles sont les réactions à l’assassinat de Dolfuss? Par qui est-il remplacé?
  5. Le regretté Pierre Milza en faisait du Front de Stresa un moment charnière mais une occasion manquée. Que désigne ce Front?
  6. Peut-on dire que c’est l’Angleterre et la France qui pousse l’Autriche dans les bras d’Hitler ?
  7. Le 12 février 1937, comment se passe l’entrevue Hitler-Schuschnigg?
  8. Le 12 mars, l’armée allemande entre en Autriche: comment réagit la population autrichienne ?
  9. Quelles sont les réactions en Europe?

Notre invitée: Ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, major de l’agrégation d’histoire, docteur en histoire contemporaine, Hélène de Lauzun est spécialiste de l’histoire de l’Autriche, et plus précisément de ses relations avec la France. Elle enseigne à l’EPP et à l’ICES. Elle vient de publier aux éditions Perrin une Histoire de l’Autriche (440 pages, 24€).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *