Aller au contenu

L’Aiglon ou l’otage de l’histoire

Qui fut l’Aiglon, le fils de Marie Louise d’Autriche, éphémère Napoléon II? Comment l'enfant puis le jeune homme va-t-il ressentir l'absence de son père? Quel regard va-t-il porter sur l'œuvre impériale?
Christophe Dickès
Publié le 07/12/2020

Il n’avait même pas quatre ans quand les armées étrangères ont envahi le sol français. Pourtant, son père, Napoléon, avait souhaité faire de lui un héritier au trône impérial. Il fut ainsi une légende sûrement née trop tard : un rêve brisé sans nul doute, le rêve de trop de Napoléon ? Qui fut l’Aiglon, le fils de Marie Louise d’Autriche, éphémère Napoléon II ? Était-il une légende malgré lui ? Comment l’enfant puis le jeune homme va-t-il ressentir l’absence de son père ? Quel regard va-t-il porter sur l’œuvre impériale ?

Notre invitée : Titulaire d’un doctorat d’histoire, Laetitia de Witt, descendante de la famille Bonaparte, a publié en 2007 une biographie très remarquée sur le prince Victor-Napoléon (Fayard). Elle vient de publier L’Aiglon, le rêve brisé de Napoléon (Tallandier, 496 pages, 24,90€). Le livre a reçu le Grand Prix de la Fondation Napoléon 2020.

Vous souhaitez soutenir Storiavoce ? Cliquez ICI.


Nous écouter