Aller au contenu

La France moderne: entre jacobinisme et girondinisme

Entre jacobinisme et girondinisme : qu’est-ce que le territoire national à l’époque moderne ? est le dernier volet de nos [Cours d'Histoire] consacrés à l'absolutisme français avec Michel-Vergé Franceschi.
Christophe Dickès
Publié le 29/04/2019

La France entre jacobinisme et girondinisme : qu’est-ce que le territoire national à l’époque moderne et contemporaine ? est le dernier volet de nos [Cours d’Histoire] consacrés à l’absolutisme français et au XVIIe siècle avec Michel-Vergé Franceschi. Interrogé par Christophe Dickès, l’historien moderniste répond aux questions suivantes :

  1. L’absolutisme est considéré comme un pouvoir centralisateur. Peut-on le voir comme tel en qui concerne la France des XVIIe et XVIIIe siècles ?
  2. Quel était la place des régions dans la France d’Ancien Régime ?
  3. Existait-il des pouvoirs intermédiaires dans la France d’ Ancien-Régime ?
  4. On distingue généralement les pays d’Etats et les pays d’élection… A quoi renvoient ces deux réalités administratives ?
  5. On connaît les Etats généraux de 1789, moins ceux de 1614. On ne connaît quasiment pas les Etats provinciaux… quels étaient leur rôle ?
  6. Le jacobinisme est il un pur produit de la Révolution ou bien faut-il, comme le fait Tocqueville, considérer une forme de continuité entre les XVIIe, XVIIIe et XIX siècles ?
  7. Peut-on considérer le girondinisme comme la recherche d’un partage du pouvoir dans la tradition par exemple de la Charte anglaise de 1215 ?
  8. Qui exprime la mieux ce girondinisme ? La noblesse ou la bourgeoisie

L’invité : Corse de naissance, indéfectiblement attaché à son île d’origine, Michel Vergé-Franceschi lui a rendu hommage dans plusieurs ouvrages. Il est un des grands spécialistes d’histoire moderne et tout spécialement du monde maritime. Auteur de très nombreux ouvrages, il a publié chez Payot une biographie de Colbert mais aussi de Ninon de Lenclos. Professeur d’histoire moderne à l’université de Tours, il a été l’invité de Storiavoce pour évoquer la figure de Pozzo di Borgo, l’ennemi juré de Napoléon (Payot, 411 pages, 24€). Ces deux livres La mer et Henri le Navigateur viennent d’être réédités dans la collection de poche des Editions du Félin.

Vous souhaitez soutenir Storiavoce ? Cliquez ICI.


Nous écouter