Orient vs Occident: la déchirure de 1054

 

Le samedi 16 juillet 1054, les envoyés du pape Léon IX déposent sur l’autel de Sainte-Sophie une excommunication contre le patriarche de Constantinople. Pourtant considérée comme la date du grand schisme d’Orient, l’événement passa presque inaperçu à l’époque. Nous pouvons même dire que rien d’irréparable n’avait été accompli. L’émission Au Risque de l’Histoire vous propose de saisir un des événements qui, avec le temps, est devenu un des moments les plus importants de l’histoire du Christianisme :

  • Que représentait tout d’abord Constantinople dans la Chrétienté ?
  • Qui furent les protagonistes de ce drame qui s’est joué ?
  • Quelles étaient les prétentions de l’un et l’autre camp ? Leurs perceptions du pouvoir ?
  • Quel rôle enfin joua le pillage de Constantinople en 1204 dans ce fameux Grand schisme?

Christophe Dickès reçoit les historiens:

  • Michel Kaplan, auteur entre autres de Pourquoi Byzance? (Folio, 490 pages, 9,10€) e
  • Jean-Claude Cheynet, auteur entre autres dans la collection Que sais-je? d’une Histoire de Byzance (PUF, 120 pages, 9€).

Cette émission a été réalisée par KTO TV, partenaire de Storiavoce.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *