Aller au contenu

Monarchie absolue ou monarchie administrative?

Le mot, qui apparaît au XIXe siècle, fait figure de repoussoir: mais comment définir la réalité de l'absolutisme? L'historien Michel Vergé Franceschi présente un régime bien éloigné des clichés habituels.
Christophe Dickès
Publié le 22/04/2019

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 20’19. 

Le mot apparaît au XIXe siècle et fait figure de repoussoir: mais comment définir la réalité de l’absolutisme? Dans ce deuxième volet de nos [Cours d’Histoire] consacré au Grand Siècle et au pouvoir, l’historien Michel Vergé Franceschi présente un régime bien éloigné des clichés habituels. Interrogé par Christophe Dickès, il répond aux questions suivantes:

  1. Comment définir l’absolutisme ? Peut-on le définir par opposition à un pouvoir aristocratique, oligarchique ou bien même démocratique ?
  2. Le roi fait-il les choses « selon son bon vouloir », libre de toute contrainte ?
  3. Le pouvoir du roi est-il arbitraire, illimité, ni lié par des lois ? Le roi absolu se distingue par le fait qu’il contrôle le pouvoir exécutif, législatif et judiciaire. Existe-t-il des contre-pouvoirs à l’absolutisme ?
  4. Est-ce que l’absolutisme est une particularité française ? Le roi, dit-on, est « empereur en son royaume »… que signifie cette expression ?
  5. Peut-on considérer le pouvoir de Louis XIV comme une forme d’autoritarisme ?
  6. Que signifie la phrase: « Le peuple en ses Etats, le roi en son conseil »?

L’invité: Corse de naissance, indéfectiblement attaché à son île d’origine, Michel Vergé-Franceschi lui a rendu hommage dans plusieurs ouvrages. Il est un des grands spécialistes d’histoire moderne et tout spécialement du monde maritime. Auteur de très nombreux ouvrages, il a publié chez Payot une biographie de Colbert mais aussi de Ninon de Lenclos. Professeur d’histoire moderne à l’université de Tours, il a été l’invité de Storiavoce pour évoquer la figure de Pozzo di Borgo, l’ennemi juré de Napoléon (Payot, 411 pages, 24€). Ces deux livres La mer et Henri le Navigateur viennent d’être réédités dans la collection de poche des Editions du Félin.


Vous souhaitez soutenir Storiavoce? Cliquez ICI.


Nous écouter