Aller au contenu

L’homme qui a conduit Hitler au pouvoir

Qui fut Hindenburg, le fameux vainqueur de Tannenberg ? Avait-il une vision politique à côté de ses conceptions militaires ? Quel rôle va-t-il jouer dans l’accession d’Hitler au pouvoir ?
Christophe Dickès
Publié le 14/12/2020

Voltaire disait de la retraite qu’elle était « le port où il faut se réfugier après les orages de la vie ». Si cette citation convient à une majorité, Paul von Hindenburg nous apparaît lui comme un incroyable et parfait contre-exemple. En effet, alors qu’il aurait pu rester dans l’anonymat et profiter de sa retraite, Hindenburg bénéficia de la déclaration de guerre en 1914 et des déconvenues à l’Est des généraux von Waldersee et Prittwitz. En somme, la Guerre de 1914-1918 remit en selle un retraité. Et quel retraité puisqu’il devient Maréchal président en 1925 alors qu’il a 77 ans et qu’il est réélu en 1932 contre un certain Adolf Hitler. Qui fut le fameux vainqueur de Tannenberg ? Quelles étaient ses origines ? Avait-il une vision politique à côté de ses conceptions militaires ? Quel rôle va-t-il jouer dans la fameuse théorie du coup de poignard dans le dos et ultimement dans l’accession d’Hitler au pouvoir ? Christophe Dickès reçoit Jean-Paul Bled.

L’invité : Professeur émérite à la Sorbonne, Jean-Paul Bled est unanimement considéré comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie. Son ouvrage, Les Hommes d’Hitler (Perrin, 2015), a rencontré un large public et le soutien unanime des critiques. Il a été l’invité de Storiavoce à cette occasion. Il vient de publier chez tallandier, Hindenburg, l’homme qui a conduit Hitler au pouvoir (336 pages, 22.5€).


Nous écouter