Le stoïque Marc Aurèle pouvait-il devenir chrétien?

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 21’28.

Né en 121 dans une des grandes familles de l’Empire romain, le jeune Marc fut appelé à un destin plus grand encore par la volonté de l’empereur Hadrien, alors qu’il se passionnait pour la philosophie. Désigné comme héritier de l’empire, formé auprès des meilleurs maîtres, il fut le témoin, tout au long du règne d’Antonin le Pieux, de l’apogée de Rome. Empereur philosophe, on peut se demander si le stoïque qu’il fut aurait pu s’accommoder du christianisme et même le rejoindre. A cette question, Benoît Rossignol, biographe de Marc Aurèle, estime que non dans ce troisième volet de nos [Cours d’Histoire] qui lui sont consacrés. Il répond aux questions de Christophe Dickès:

– Que s’est il passé à Lyon en 177?
– Qu’est-ce que l’empereur Trajan a apporté à la jurisprudence concernant les chrétiens?
– Quelle était la logique des condamnations ?
– Les Chrétiens étaient-ils des bouc-émissaires du pouvoir ?
– La violence contre les Chrétiens était-elle localisée ou généralisée?
– Le stoïcisme de Marc pouvait-il créer des ponts avec les Chrétiens?

L’invité: Benoît Rossignol est maître de Conférence à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne. Spécialiste de l’Antiquité il vient de publier un magistral Marc Aurèle (Editions Perrin, 680 pages, 29€) qui fera date. Une biographie dense dont la particularité est non pas de s’arrêter seulement sur la vie de Marc Aurèle, mais aussi de décrire le milieu dans lequel il évolue.

Attention, la vidéo ci-dessous est une reprise de l’enregistrement audio. l’image est donc fixe.


Vous souhaitez soutenir Storiavoce? Cliquez ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *