Aller au contenu

Le siècle des révolutions : concevoir l’impossible (1750-1770)

Deuxième partie de notre série de [Cours d'Histoire] consacrée au siècle des révolutions.
Mari-Gwenn Carichon
Publié le 30/12/2019

Deuxième partie de notre [Cours d’Histoire] consacré aux siècles des Révolutions.  Si les révolutions anglaises ont donné un nouveau souffle aux institutions britanniques, elles ont aussi été invoquées comme modèle politique et idéologique en Amérique du Nord et en Europe dans les dernières décennies du XVIIIème siècle. Comment sont-elles réinventées par les penseurs de l’Europe des Lumières ?  Comment le souffle d’une révolte peut-il inspirer un mouvement révolutionnaire ? Que dit la Déclaration d’Indépendance (1776) sur la culture politique des Etats-Unis d’Amérique et plus largement de l’Europe de la fin du XVIIIème siècle ? Concevoir l’impossible peut-il conduire à un monde des possibles ?

L’invité : Edmond Dziembowski est historien, spécialiste d’histoire politique et culturelle du XVIIIème siècle. Auteur de nombreux livres et notamment d’une admirable biographie des frères Pitt (Perrin, 2006) ainsi qu’un ouvrage sur la Guerre de sept ans (Perrin, 2015), couronné par le Prix Chateaubriand. Il vient de publier chez Perrin, Le siècle des Révolutions 1660-1789.

Vous souhaitez soutenir Storiavoce ? Cliquez ICI.


Nous écouter