Aller au contenu

La domination macédonienne sur la Grèce (359-323 av. J.-C.) [2/2]

Profitant de la faiblesse des cités grecques, la Macédoine étend peu à peu sa domination jusqu'en Perse, et bien au-delà. Entretien avec Catherine Grandjean.
Christophe Dickès
Publié le 16/06/2022

Après la guerre du Péloponnèse (431-404 av.J.-C.) et l’âge d’or d’Athènes, la Grèce semble entrer dans une période de déclin. Storiavoce vous propose de comprendre dans ce nouvel épisode comment la Macédoine profite de cette situation afin d’étendre son empire au-delà de la Grèce puis de la Perse. Quelle fut la politique de Philippe II de Macédoine puis de son fils Alexandre le Grand ? Comment réagissent les cités grecques face à cette domination ? Quelles oppositions les Perses vont-ils susciter face à cette avancée ? Alexandre ne prend-il pas le risque de la démesure, et donc de la fragilité ? 

L’invitée Catherine Grandjean, professeure d’histoire grecque à l’université de Tours, est spécialiste de numismatique et de l’histoire de la Grèce continentale classique et hellénistique. Elle appartient à l’équipe de recherche CeTHiS (université de Tours) et codirige la Revue numismatique. Elle vient de diriger l’ouvrage collectif La Grèce classique chez Belin (528 pages, 44€). 


Nous écouter