Aller au contenu

Violette Szabo : une espionne de Londres à Ravensbrück

Figure de la résistance et de la lutte clandestine contre l’occupant nazi, Violette Szabo eut un destin hors du commun. Guillaume Zeller lui consacre une biographie inédite en France.
Christophe Dickès
Publié le 16/05/2022

Figure de la résistance et de la lutte clandestine contre l’occupant nazi, Violette Szabo eut un destin hors du commun. Aussi belle que volontaire, mariée à 19 ans, mère à 20 ans, veuve à 21, agent des services secrets britannique à 22 ans, déportée puis assassinée à 23 ans dans le camp de Ravensbrück… Violette Szabo est malheureusement peu connue de ce côté de la Manche. Étonnamment, aucun biographie n’était disponible en langue française. Guillaume Zeller vient de combler ainsi un vide. Il est l’invité de Christophe Dickès.

L’invité : Guillaume Zeller est journaliste et auteur.  Il a été directeur de la rédaction d’i-Télé et de Direct 8. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, il est titulaire d’un DEA d’histoire contemporaine. Aux éditions Tallandier, il a déjà publié Oran, 5 juillet 1962. Un massacre oublié (2012) et La Baraque des prêtres. Dachau, 1938-1945 (2015). Dans son nouveau livre consacré à Violette Szabo, grâce à une enquête fouillée, il nous brosse le portrait d’une magnifique figure de la résistance et de la lutte clandestine. On découvre le parcours hors du commun d’une femme de l’ombre, un modèle de courage et de détermination (Tallandier, 340 pages, 20,90€).

Notre sélection de podcasts sur le même sujet

Nous écouter