Reines & souveraines d’Égypte

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 43’09.

L’un des mythes les plus populaires et les plus célèbres de la mythologie égyptienne raconte l’histoire d’une femme Isis, épouse et sœur heureuse du roi Osiris. Assassiné par le maléfique Seth, son propre frère, Osiris est protégé et défendu par son épouse. Isis organise sa protection, s’unit à lui pour assurer sa descendance et conçoit Horus. Maitresse dans l’art de la métamorphose, défenseur de sa dynastie, divinité bienveillante, elle est le modèle de la reine, et de la souveraine égyptienne. Si l’histoire les a cachées derrière la figure des pharaons, elles ont eu un rôle non négligeable dans la civilisation égyptienne. Elles se nomment Hatchepsout, Néfertiti, Tiyi et la plus connue : Cléopâtre. Florence Quentin fait le point sur l’histoire de ces souveraines loin des clichés hollywoodiens.

  • La reine d’Égypte avait-elle un rôle qui dépassait celui du symbolique et du religieux ?
  • Était-elle définie uniquement dans sa relation au roi ?
  • Comment la souveraine était-elle représentée ?
  • A-t-on des traces d’une action politique menée par une femme de la famille royale ?

Dans les sarcophages royaux, l’histoire se confond avec le mythe et l’archéologie s’aide de la légende. Florence Quentin est interrogée par Mari-Gwenn Carichon.

Notre invitée:  Florence Quentin  est égyptologue et spécialiste d’histoire de l’Égypte ancienne. Elle a publié de nombreux ouvrages sur la civilisation et le religion égyptienne : Isis l’éternelle, biographie d’un mythe féminin,  Le Livre des Égypte, savoirs et imaginaires. Son dernier livre paru chez Perrin (mars 2021, 416 pages, 24.00 €)/ Les grandes souveraines d’Egypte propose une galerie de portraits des souveraines  les plus marquantes de l’antique civilisation égyptienne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *