Modernité du Moyen-Âge

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 47’48.

Au XIXe siècle, l’écrivain Charles-Augustin Sainte-Beuve, qui connaissait la psychologie et la nature humaine, remarquait que chaque nouvelle génération pensait que le monde était né avec elle. Pourtant, ajoutait Sainte-Beuve, les hommes repassent par les chemins empruntés par leurs ancêtres. Même si nous avons l’habitude de dire un peu trivialement que l’Histoire ne nous ressert pas les mêmes plats, les hommes n’évoluent guère d’un siècle à l’autre : ils ont ainsi les mêmes intérêts et cultivent les mêmes passions même si leur environnement change. D’où, dans l’histoire, l’existence de permanences. Il existe un double écueil à refuser ces permanences : le premier consisterait à dire selon l’adage latin Laudator Temporis Acti: « C’était mieux avant »; le second à affirmer au contraire que l’existence était pire dans les temps anciens. Depuis le XIXe siècle, le Moyen-Âge fait partie de cette deuxième catégorie. Considéré comme un âge obscur nourri de violences, il est pourtant très actuel pour celui qui se donne la peine de l’étudier quelque peu. Il réfléchit sur la responsabilité des puissants dans le monde, il évoque la place de l’étranger dans les sociétés, il parle même des changements climatiques ou bien de l’éducation des générations futures. Ainsi, les liens entre notre époque contemporaine et le Moyen-Âge sont bien plus forts qu’on ne le croit. Storiavoce vous propose de découvrir ces permanences et ces liens entre par exemple les Templiers et l’écologie, entre l’amour courtois, le fin amor, et les séries que vous regardez sur Netflix, ou encore entre le développement de l’imprimerie et les tablettes Samsung ou Kindle…. Une émission avec Pauline Guéna, interrogée par Christophe Dickès.

L’invitée: doctorante en Histoire médiévale à Paris IV Sorbonne (direction d’Elisabeth Crouzet-Pavan), Pauline Guéna enseigne en cours de licence (ATER). Elle est co-auteur avec Florian Besson, Catherine Kikuchi et Annabelle Marin, d’Actuel Moyen-Âge – Et si la modernité était ailleurs? paru chez Arkhé édition. Elle anime le site Actuel Moyen-Âge.

Attention, la vidéo ci-dessous est une reprise de l’enregistrement audio. l’image est donc fixe.

Vous souhaitez soutenir Storiavoce? Cliquez ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *