Aller au contenu

Avicenne, ou l’islam des lumières

A travers la biographie Avicenne, ou l’islam des lumières, Omar Merzoug tente de répondre à cette question : peut-on être croyant et exercer son esprit critique sur le livre sacré de l’Islam ?
Etienne Gros
Publié le 09/05/2022

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessus ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible sur Youtube, Deezer, Spotify, Ausha, I Pod, etc. Durée totale de l’émission: 39’19.

On connaît l’influence du philosophe Avicenne, de son vrai nom Ibn Sina, sur les penseurs et théologiens de l’Occident chrétien. Médecin de renom, qui était-il réellement ? Au tournant des Xe et XIe siècles, il possède un parcours étonnant, errant de principauté en principauté (entre l’Ouzbékistan et l’Iran actuels) connaissant autant d’heures de gloire que de disgrâce. Philosophe aristotélicien, Avicenne est confronté au rigorisme et au littéralisme des docteurs de la loi et régulièrement, accusé d’athéisme par son entourage. A travers cette biographie Avicenne, ou l’islam des lumières, parue au édition Flammarion, Omar Merzoug tente de répondre à cette question cruciale : peut-on être croyant et exercer son esprit critique sur le livre sacré de l’Islam ?

 Omar Merzoug est docteur en philosophie, spécialiste de la pensée au Moyen Age et a publié récemment, Existe-t-il une philosophie islamique ? Pendant 7 ans, il a enseigné la philosophie et la civilisation islamique à l’institut Al-Ghazali de la Grande Mosquée de Paris. Il vient de publier Avicenne, ou l’islam des lumières  (Flammarion, 416 pages, 25€).


Nous écouter