Théodose le Grand (379-395)

 

Les seize années du règne de Théodose Ier (379-395) ne furent pas de tout repos. Ce fils d’un général disgracié originaire d’Espagne accéda au pouvoir dans des circonstances tragiques, après une bataille contre les Goths dans laquelle l’empereur et les deux tiers de son armée périrent. Contraint de faire face à des périls tant extérieurs qu’intérieurs – intégrer ces Barbares à l’empire, combattre en Occident deux usurpateurs, Maxime et Eugène -, il a su imposer son pouvoir à Constantinople et en Orient, et apaiser les tensions religieuses qui agitèrent son empire. Son action a été très diversement jugée : si de multiples historiens lui accordent le titre de Grand, d’autres le taxent un peu vite de mollesse ou de fanatisme. Se fondant sur les documents les plus sûrs et les recherches les plus récentes, le livre de Pierre Maraval se propose de présenter le personnage et son bilan de façon mesurée. Ce livre s’inscrit dans une perspective de réévaluation du règne, en matière législative, politique et religieuse : son action envers les païens et les Barbares, les lois qui tendent à établir le christianisme comme religion d’État et l’application de lois répressives, mais aussi son entourage et son combat contre Eugène. Autant de questions examinées dans cette synthèse qui parcourt la carrière de Théodose et des empereurs contemporains (Gratien, Valentinien II, Maxime, Eugène).


En savoir plus…

  • Cette émission a été mise en ligne avec l’aimable autorisation de Canal Académie: lien.
  • Pierre Maraval est un auteur de notre partenaire, les éditions Tallandier: lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *