Les hommes d’Hitler

 

En 1935, à l’occasion d’un congrès, Adolf Hitler, dans sa mégalomanie, expliquait les liens qui l’unissait au parti nazi: « Le Führer est le parti  et le parti est le Führer. Juste comme je me sens moi-même une partie seulement du Parti nazi, le Parti se sent lui-même seulement comme une partie de moi ». Dans la structure du pouvoir national-socialiste, Hitler était le centre de tout. Mais même s’il fut le centre de tout, Hitler ne pouvait bien évidemment pas se passer de collaborateurs. Des hommes mais aussi des femmes qui, plus ou moins proches, lui ont permis d’accéder au pouvoir puis de l’exercer: intimes; politiques, militaires, artistes… Storiavoce vous propose de s’intéresser à cette « galaxie » au sens propre qui tournait autour de la folie hitlérienne. Qui étaient-ils ? Comment et quand Hitler les a t’il recruté ? Quelles furent leur marge de manœuvre ? Travaillèrent ils sous le contrôle strict du Führer ou au contraire bénéficiaient-ils d’une autonomie ? Hitler avait il de vrais amis ou au contraire des amitiés à géométrie variable ? Storiavoce vous propose de partir à leur rencontre dès le putsch de Munich en 1923 jusqu’à la mort d’Hitler en avril 1945 avec l’historien Jean-Paul Bled. CD.

Référence: Jean-Paul Bled, Les hommes d’Hitler, Perrin, 480 pages, 24,90€.

En savoir plus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *