Le corps dans les trois livres sacrés

 

Dans le récit de la création tiré du premier Livre de la Genèse, on peut lire les mots biens connus: « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. » Quelques lignes plus loin, après avoir mangé le fruit défendu, Adam et Eve, à cause de leur péché, prennent conscience de leur nudité et masquent les parties de leur corps qu’il ne convient ni d’exposer, ni de regarder. Cette scène apparaît non seulement dans la Bible, dans l’Ancien Testament, la Bible hébraïque, mais aussi dans le Coran. Une image qui pose la question si délicate des rapports du religieux et du corps. Or, le plus souvent, l’un et l’autre sont opposés: le soin de l’âme étant bien plus important aux yeux des religions que le soin du corps. Pourtant, comme souvent en histoire, la réalité est bien complexe. Parce que précisément l’homme a été créé à l’image de Dieu, n’est-ce pas honorer Dieu lui-même que de prendre soin de son corps ? Storiavoce vous propose de répondre à cette question et de partir à la découverte du corps à travers les trois livres que sont la Bible hébraïque, le Nouveau Testament et le Coran avec Fabrice Aghassian. CD.

Réf.: Fabrice Aghassian, Beautés sacrées, Les soins du corps dans les trois livres: Bible hébraïque, Nouveau Testament, Coran, Editions du Cerf, 240 pages, 29€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *