L’ambassadeur et le Dictateur

 

Classique de l’histoire diplomatique, Les Souvenirs d’une ambassade à Berlin (1931-1938) d’André François-Poncet est réédité par Perrin. Aux premières loges pour assister à la chute de la république de Weimar et à l’avènement du IIIe Reich, écrivain d’exception doté d’une plume acerbe, François-Poncet décrit l’ avènement d’Hitler,  la nuit des Longs Couteaux, la conférence de Munich et la marche à la guerre. Ses développements sur l’idéologie nazie constituent un modèle du genre: « le meilleur publié sur l’agonie de Weimar et les premières années de l’Allemagne hitlérienne. Soixante-dix ans plus tard, leur réédition constitue un événement tant leur lecture s’impose à quiconque s’intéresse à l’histoire de la période », résume Jean-Paul Bled, invité de l’émission Nos mémoires, qui a enrichi ce grand texte d’une présentation et d’un appareil critique inédits afin de rendre sa lecture accessible au profane.

L’invité: Jean-Paul Bled est unanimement considéré comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’Allemagne et de l’Autriche-Hongrie. Son dernier ouvrage, Les Hommes d’Hitler (Perrin, 2015), a rencontré un large public et le soutien unanime des critiques. Il a été l’invité de Storiavoce à cette occasion.

Attention: Cette vidéo est une reprise de l’enregistrement audio. L’image est donc fixe.

Commentaires de Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *