Jeanne d’Arc: une sainte au Moyen-Âge

 

Morte à moins de vingt ans, Jeanne occupe une place à part dans l’histoire de France. Reprenant sa vie depuis sa naissance jusqu’à sa réhabilitation en 1456, Colette Beaune s’interroge sur l’image de cette petite paysanne dans le monde médiéval. Son étude conduit à bien des mises au point. Une réévaluation politique d’abord. Même si son dévouement au roi est total, la Pucelle est autant à inscrire au sein d’un parti politique ? les Armagnacs ? que de la nation France. Une réévaluation religieuse ensuite. Jeanne est dans la lignée du prophétisme féminin. Avant elle, d’autres femmes ont prétendu pouvoir sauver la France. Aucune n’a eu l’obstination de Jeanne. Dans le flot de livres sur un sujet mainte fois traité, l’historienne médiéviste Colette Beaune se distingue par sa capacité à saisir la spiritualité d’une époque ayant permis à Jeanne d’Arc de devenir cette héroïne de notre histoire nationale. Un des meilleurs ouvrages sur le sujet.

Colette Beaune, Jeanne d’Arc, Perrin, coll. tempus, 544 pages. 28

En savoir plus….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *