François-Ferdinand: la première victime de la Grande Guerre

 

Sarajevo, 28 juin 1914. Alors que l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche, neveu de François-Joseph et héritier du trône, traverse la ville, il est abattu à coups de pistolet ainsi que son épouse, Sophie Chotek, duchesse de Hohenberg. L’Autriche, suspectant la Serbie voisine d’avoir commandité l’assassinat, lui pose un ultimatum qu’elle refuse. Par le jeu successif des alliances, la Première Guerre mondiale éclate un mois plus tard. Cette biographie de Jean-Louis Thiériot remarquée met en lumière la personnalité méconnue de François-Ferdinand, prince réformateur en politique et iconoclaste dans sa vie privée. Derrière la vie de l’homme, elle dresse le tableau d’un empire au crépuscule, écartelé entre fédéralisme impossible et réaction mortifère.

Jean-Louis Thiériot, François-Ferdinand d’Autriche, Perrin, coll. Tempus, 552 pages, 2011.

En savoir plus…

  • Emission mise en ligne avec l’aimable autorisation de Canal Académie, lien.
  • L’oeuvre de Jean-Louis Thiériot aux éditions Perrin: lien.
  • Une vidéo d’époque sur l’attentat de Sarajevo: lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *