Alcuin & la renaissance carolingienne

 

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche Ecouter (rond orange) ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas).  L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube.

Savant et théologien, poète mais aussi diplomate et conseiller de Charlemagne, Alcuin (v. 730 – 804) fait partie de ces quelques esprits qui dominent leur siècle par leur pensée mais aussi par leurs actions. Alcuin est en effet l’artisan d’un des plus vastes mouvements intellectuels de l’histoire européenne: la renaissance carolingienne qui a voulu faire de la cour de Charlemagne « une Athènes plus belle que l’ancienne car ennoblie par l’enseignement du Christ. » Les “Cours d’histoire” de Storiavoce vous proposent de découvrir ce personnage méconnu de  et pourtant essentiel puisqu’il fut à l’origine de la fameuse décision de l’empereur de créer des écoles. Biographe de Charlemagne (Bernard Giovanangeli éditeur), le médiéviste Olivier Hanne nous présente Alcuin, la grande réforme intellectuelle et culturel dont il fut à l’origine, le rôle des religieux, le cursus des études de l’époque mais aussi les limites de cette renaissance. Il est interrogé par Christophe Dickès.

 

Notre professeur du jour: Olivier Hanne est médiéviste, chercheur associé à l’université d’Aix. Il a consacré sa thèse à Lothaire de Segni, futur Innocent III qui domina son siècle et l’histoire du christianisme en réunissant le IVe concile de Latran (1214). Il a consacré à ce pape une monographie remarquable parue chez Belin. Olivier Hanne est aussi spécialiste de l’islam et de ses relations avec le monde chrétien. Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié chez Bernard Giovanangeli éditeur trois biographies précieuses parce qu’accessible pour un large public: Charlemagne, Mahomet et Jeanne d’Arc. Il vient aussi de publier aux éditions L’homme nouveau Le Génie historique du catholicisme dans lequel il fait la part des vérités et légendes sur les “pages sombres de l’histoire” de l’Eglise.

Attention, la vidéo ci-dessous est une reprise de l’enregistrement audio. l’image est donc fixe.

Commentaires de Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *